Rachat de crédit : regrouper crédit conso et prêt immo, la bonne idée ?

Regroupement de credit conso

Au fil des années, vous avez accumulé de nombreux emprunts (achat d'une maison, voiture, crédits renouvelables pour changer l'électroménager, besoin de trésorerie pour payer des factures, découvert bancaire…). Vous avez listé tous ces crédits et réalisez à quel point ils grèvent votre budget ? En théorie, selon les critères des banques, vous ne devriez pas dépasser un taux d'endettement de 33% de vos revenus mais des difficultés passagères, une perte d'emploi ou tout simplement un pouvoir d'achat amaigri provoquent des fins de mois de plus en plus difficiles ? Il est peut-être temps de recourir au regroupement de crédits pour alléger vos mensualités.

Les atouts du regroupement de vos crédits conso et prêt immobilier

Avant tout, le regroupement de tous vos crédits va vous permettre de souffler financièrement et de rééquilibrer votre budget. Cette restructuration va s'échelonner sur une durée beaucoup plus importante et ainsi vous permettre de réduire notablement votre mensualité (cela peut atteindre 60% de réduction selon votre situation). Le rachat de tous vos crédits vous permet de n'avoir qu'une seule et unique mensualité, prélevée à la date que vous le souhaitez. C'est simple et pratique. Vous gagnez en visibilité, optimisez votre budget et pouvez même inclure un nouveau projet dans le regroupement comme par exemple vous constituer une épargne de sécurité ou entamer des travaux de rénovation. Enfin, l'affectation de ce regroupement sera considérée comme crédit immobilier si le prêt immo repris représente au moins 60 % du prêt total. L'intérêt est que dans ce cas-là, le taux d'intérêt sera moins élevé que pour un rachat global type consommation.

Les limites du regroupement crédits conso et crédit immobilier

Parce que le regroupement aura une durée de remboursement bien supérieure aux durées initiales des anciens crédits, le coût global sera plus important et ce, même si le taux d'intérêt reste attractif. C'est la contrepartie de l'allongement de l'emprunt. Avec un prêt immobilier dans le rachat de crédits, il vous faut également penser au remboursement des IRA (indemnités de remboursement anticipé), aux frais hypothécaires (garantie que prend le créancier sur votre bien immobilier), frais de dossier divers… Enfin les choses peuvent se compliquer si vous bénéficiez d'un prêt à taux zéro (PTZ) dans votre emprunt immo. Les banques sont parfois réticentes au regroupement surtout si vous partez à la concurrence. Sachez que vous pouvez pourtant obtenir un tel regroupement car en théorie le PTZ est totalement indépendant du prêt principal. Vous pouvez donc laisser votre ligne PTZ en l'état et ne prendre en compte que votre prêt immo principal dans le rachat souhaité. Dans tous les cas n'hésitez pas à négocier et à faire jouer la concurrence pour obtenir les meilleures offres de rachat. Pour en savoir plus sur le rachat de crédit consommation lisez cet article.